AllianceANOM

Alliance Spirituelle contre le Nouvel Ordre Mondial


    Dana Goldstein - La haîne du Juif comme arme de discrédit !

    Partagez
    avatar
    Plume
    Admin

    Messages : 24
    Date d'inscription : 02/12/2011
    Age : 59
    Localisation : Lyon

    Dana Goldstein - La haîne du Juif comme arme de discrédit !

    Message  Plume le Mer 15 Fév - 8:36

    Un site se maintient sur le Net depuis quelques années. Il s'agit du blog d'une personne se disant juive et prétendant dénoncer le complot juif. Très amusant d'ailleurs de voir comment ce site échappe aux poursuites des ligues de défense juives, fait qui démontre que ce genre de site sert la cause du talmudo-sionisme plutôt qu'il ne le dessert

    Son pseudonyme : Dana Goldstein

    Son site : http://laveritablenaturedujudaisme.blogspot.com/

    Excellente critique de ce site sur le forum http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6822p15-la-veritable-nature-du-judaisme






    Cette Dana Goldstein est aussi une grosse manipulatrice qui sous prétexte de dénoncer le Judaïsme/Sionisme,fait de la propagande luciférienne sans retenue,à côté de son baratin sur tout un tas d'autres sujets.

    Tout ces écrits sont basés sur une inversion totale des principes traditionnels.

    Le jeu à laquelle joue cette personne (qui qu'elle soit) est extrêmement vicieux et retors,car en fait sa dénonciation apparente du judéo-talmudisme ne sert qu'a séduire,et ce dans le seul but de mieux tromper encore,et d'attirer les gogos dans le piège.

    La propagande contenue sur ce site est extrêmement grave et dangereuse pour ça,d'autant plus qu'elle mélange le vrai et le faux pour donner le change de plus belle (stratégie du gâteau empoisonnée bien maitrisée par tout les imposteurs mondialistes).

    Vous verrez certaines choses vraies,ce qui aura tendance à vous faire baisser votre garde,et c'est exactement la chose attendue pour vous faire avaler toutes la subversion cachée en douce à côté,et celle-ci est présente en masse,on a affaire à de gros morceau bien crasseux.

    Cette "Dana Goldstein" blasphème autant de venin haineux contre le Christ que le plus fervent rabbin talmudiste d'Israël,tiens tiens comme c'est curieux...

    C'est une luciférienne notoire,en fait son raisonnement inversé est dans la droite lignée de la subversion de la conscience à la sauce "philosophie des lumières",humaniste et culte de l'être suprême,qui as pris son envol au XVIII° siècle après la Révolution Française,une haine mortelle contre tout ce qui a trait au divin et au Monothéisme ressort de chacun de ces textes,bien sûr le tout saupoudré de new-age intensif,ce qui est tellement en vogue à notre époque,avec des gens qui ne jugent que sur l'apparence,la Dana n'invente rien dans ces stratégies de subversion,elle ne fait que reprendre des techniques éprouvées par d'autre avant elle,et de longue date.

    On est tout simplement en présence d'une agenture au service de l'idéologie du Mouvement Révolutionnaire Mondial,ni plus ni moins.

    Les juifs-sionistes et le Judaïsme Talmudique dénoncés là-dedans ne sont là que pour induire en erreur et donner une apparence de sincérité et d'honnêteté à son but ultime qu'elle se propose,celui de nous faire comprendre,et croire,que Satan est le seul Dieu véritable que l'on doit adoré,le seul Dieu qui nous aime,le "Dieu-Bon". (et oui,encore une fois ! )

    Au final elle fait le jeu de leur élite (kabbaliste/luciférienne) qu'elle feint de dénoncer,donc c'est du pur foutage de gueule tout ça.

    Elle n'hésite d'ailleurs pas à l'affirmer clairement,c'est Satan qui a crée l'humanité,et les délires flatteurs new-age humaniste qui vont avec sont là pour mieux faire passer la couleuvre :

    C'est le Dieu connu aujourd'hui sous le nom de Satan qui créa l'Humanité.

    Son intention était d'apporter la Connaissance à la race qu'Il créa afin
    qu'elle puisse devenir l'égale des Dieux. Il souhaitait pour elle la
    perfection.

    Mais il en fut empêché par ceux qui considérèrent les êtres humains comme un danger à leur suprématie.

    Ce qui eut pour conséquence que depuis, la Race Humaine est l'enjeu d'une guerre entre Dieux et que bien que très évoluée à un certain moment, elle sombra et dégénéra au point actuel.
    http://laveritablenaturedujudaisme.blogspot.com/search/label/Part%202%20-%20Ch%20008%20-%20L%27ADN%20Gentil

    Sa propagande est plus ou moins reprise de celle des palladistes lucifériens (et des autres élites maçonniques,des banquiers internationaux Khazars,ainsi que de toute la cabale onusienne affiliée,"Lucis Trust",etc,etc...)

    Leur doctrine,on peut la décrire rapidement,d'ailleurs j'en avait déjà fait un court résumé sur un autre sujet :

    paralleye a écrit:Au sens symbolique du terme,chez les Lucifériens,ce terme Illuminati représentent donc symboliquement cette "illumination" par la connaissance,et c'est celle de "Lucifer",leur Dieu,que les Palladistes appellent leur Dieu-Bon,principe opposé au Dieu mauvais "Adonaï" (le Dieu des chrétiens et des musulmans).

    Cette croyance est basée sur une dualité qu'ils considèrent comme universelle,et sur l'inversion des valeurs des croyances traditionnelles,dont ils considèrent les adeptes comme des profanes et des dégénérés,des faibles d'esprits,des "goys",juste bon à être aveuglés par la superstition,et juste bon à être gouvernés par eux les Supérieurs,pour le bien de l'humanité (toujours selon leur doctrine bien sûr).

    Ils sont les "éclairés" et vous,croyant,êtes les égarés,vous vous êtes fait piéger par Adonaï le mauvais principe,le Dieu à lequel vous croyez naïvement,voilà ce que celle-ci leur enseigne encore.

    Ils sont donc porteur de lumière,c'est à dire "porteur de la connaissance",celle de Lucifer,leur Porteur de Lumière (connaissance) Divin,à qui ils associent ce principe.

    En effet,dans leur doctrine,c'est Lucifer qui offre ce "don" de connaissance à l'homme au commencement de la création,ainsi que le don de reproduction (c'est la raison pour laquelle le "phallus" est vénéré chez les lucifériens comme dans les branches profondes de la maçonnerie,comme principe actif de reproduction).

    Bien sûr,c'est une fausse connaissance pour nous,mais dans leur doctrine à eux,par exemple la doctrine palladiste,elle leur enseigne cela précisément.

    Le Fiat Lux lui-même est Luciférien aussi dans leur doctrine,il est très présent,et ils y sont très attachés,il est très souvent-là dans leurs écrits,ils n'a simplement pas la même représentation symbolique que dans le Christianisme.

    Tout est question d'inversion par rapport à celui-ci là-dedans,c'est tout.
    http://novusordoseclorum.discutforum.com/t2114p75-interviews-de-svali-ex-illuminati-repentie?highlight=svali

    Bref le blog de cette Dana Goldstein est à n'en pas douter une subversion de source maçonnique/new-age,on pourrait y passer des heures à démonter toutes cette fange boueuse,mais entre Satan le gentil dieu créateur,les délires sur le Christ,les élucubrations délirantes sur les extra-terrestres,et de multiples multiples multiples autres choses encore ,je pense qu'on a mieux à faire et notre temps est précieux,trop précieux pour le perdre avec des débilités pareilles.

    Hop une dernière pour finir,à un moment donné elle dit que les juifs sont tellement méchants qu'ils n'en sont pas à leu première planète :

    vous n'avez aucune idée de la capacité de nuisance des Juifs. Aucune !Vous avez affaire avec eux à la pire engeance des univers et ils n'en sont pas à leur première planète.
    http://laveritablenaturedujudaisme.blogspot.com/2011/05/ladn-gentil-le-don-de-satan-lhumanite.html

    Parfait pour tourner en dérision et faire passer pour des cons les personnes sincères dénonçant la conspiration judéo-talmudique après ça.

    Si vous voulez des sources sérieuses sur cette conspiration juive-sioniste,lisez plutôt la Controverse de Sion,car si là vous n'avez pas encore compris à quoi et à qui vous avez à faire sur ce blog,eh bien bon vent !!!


    Post de Paralleye sur http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6822p15-la-veritable-nature-du-judaisme
    avatar
    Plume
    Admin

    Messages : 24
    Date d'inscription : 02/12/2011
    Age : 59
    Localisation : Lyon

    Re: Dana Goldstein - La haîne du Juif comme arme de discrédit !

    Message  Plume le Mer 15 Fév - 8:39

    Ce qu'il y a d'étrange, je lis actuellement l'ancien testament ( qui fait partie de la bible chrétienne) et sa description de ce dieu sanguinaire, ignoble, vengeur, arrogant, empreint d'orgueil est tout à fait exact, et ce qu'elle décrit du peuple juif est l'exact miroir de ce dieu infâme. Je rappelle que ce dieu ordonne le massacre de tribu d'hommes/femmes et d'enfants sans discernement, seule sera épargné une prostituée qui a protégé des juifs eclaireurs venus espionner les tribus qu'ils veulent détruire ( livre du deutéronome). quelqu'un a t'il lu l'ancien testament ?

    De plus que penser de toute la description faite sur sa famille qui est une diatribe de haine, alimentée par tous un tas d'exemples concrets qu'elle a vécu. aurait-elle inventé toutes ces histoires ?

    Post de Solstice sur http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6822p15-la-veritable-nature-du-judaisme
    avatar
    Plume
    Admin

    Messages : 24
    Date d'inscription : 02/12/2011
    Age : 59
    Localisation : Lyon

    Re: Dana Goldstein - La haîne du Juif comme arme de discrédit !

    Message  Plume le Mer 15 Fév - 8:40

    Que les histoires de famille de la "Dana Goldstein" soient vraies ou fausses n'a aucune espèce d'importance. Cela reste, même si elle ne ment pas, l'histoire d'une seule et même famille. Le fait qu'elle se serve de cette histoire personnelle pour maudire tous les juifs de la Création suffit à discréditer totalement tout son discours.

    Comme l'explique très bien Paralleye, la conséquence directe d'un site de cette nature, c'est de tourner en dérision et faire passer pour des cons les personnes sincères dénonçant la conspiration judéo-talmudique, qui elle, est bien réelle et pèse sur nos vies dans tous les domaines.

    A propos de cette conspiration judéo-talmudique, il me semble important de répéter un texte particulièrement pertinent qui répond en partie au questionnement de Solstice sur la nature exacte du judaïsme et de ses dérives contemporaines :



    Extrait de http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7095-quest-ce-que-lempire#69011



    Une donnée sociologique essentielle :



    le judaïsme au sein des élites impériales



    Il existe par ailleurs un système religieux basé sur des textes concrets, qui explique aux hommes que parmi eux, une communauté a été choisie par Dieu pour servir d’interprète de son message. Ce système, c’est le judaïsme. Plus précisément, c’est la Torah – la parole de Moïse – interprétée par le Talmud. Dans les textes comme dans la pratique, le judaïsme est actuellement un paramètre important pour comprendre comment se fonde la domination impériale. Arrêtons-nous un instant sur ce point.

    L’Ancien Testament énonce ainsi le principe de l’élection : « Désormais, si vous êtes dociles à Ma voix, si vous gardez Mon alliance, vous serez mon trésor entre tous les peuples ! Car toute la terre est à Moi, mais vous, vous serez pour Moi une dynastie de pontifes et une nation sainte » (Exode, 19 :5-6). D’après le texte, le peuple juif est donc ce qui fait le pont entre l’humanité et la parole de Dieu. Autrement dit, les autres peuples seront moralement éclairés par le peuple juif.

    Oublions toutefois un instant le texte original, qui peut prêter à toutes les interprétations. En lui-même, il ne suffit pas à conférer aux juifs actuels une prétention à l’élection. Il pourrait tout aussi bien signifier que quiconque servira de pont entre la parole de Dieu et les hommes – c’est-à-dire se comportera de manière moralement exemplaire – pourra prétendre à la qualité de juif. Cela ne distinguerait en rien le judaïsme des autres monothéismes.

    Il est une donnée qui opère une séparation radicale entre le judaïsme et toutes les autres religions du monde : sa transmission par le sang. Cette hérédité se fonde à la fois sur la transmission de la qualité de juif par la mère et sur la prohibition du mariage d’un juif avec un non-juif .

    Ce type de mariage « est considéré comme illégal et tout enfant issu de cette union est tenu pour avoir été conçu par parthénogenèse, c’est-à-dire identifié uniquement en fonction des origines de sa mère. Si celle-ci est juive, il sera juif ; si elle ne l’est pas, il ne le sera pas non plus » (Adin Steinsaltz, Introduction au Talmud). Le judaïsme n’est donc pas seulement affaire de croyance : il est un paramètre « ethno-confessionnel ».

    Cette hérédité du judaïsme est d’ailleurs l’unique raison pour laquelle il est possible de parler d’un « peuple » juif. Il ne viendrait à l’idée de personne en effet de parler d’un « peuple chrétien » ou d’un « peuple musulman » – sauf aux agents impériaux travaillant à une simplification falsificatrice de la réalité au service de la rhétorique du « choc des civilisations ».

    Quoi qu’il en soit, la différenciation du peuple juif parmi les nations n’est donc pas seulement inscrite dans l’Ancien Testament ; elle est aussi et surtout inscrite dans le Talmud. Ce dernier constitue une sorte de recueil des paroles de ceux qui, à travers l’histoire du judaïsme, ont été considérés comme des sages.

    Il participe activement à la transmission des traditions et à leur adaptation dans la vie moderne, et est donc considéré comme un texte « sans la connaissance duquel on n’est pas vraiment juif » (Josy Eisenberg, préface à l’Introduction au Talmud d’Adin Steinsaltz). Le Talmud, qui ne laisse aucune ambiguïté sur le caractère racial de la judéité, doit être considéré comme le texte de référence du judaïsme, celui qui dit ce qu’il est.

    Au cœur de tous ses centres de domination, l’empire utilise régulièrement le principe de l’élection de certains individus pour justifier, en privé ou en public, certaines de leurs actions. Selon la composition ethno-confessionnelle majoritaire relative à chaque centre, les individus au pouvoir s’appuient plus ou moins sur le principe de l’élection juive pour faire de leur domination historiquement explicable un « destin », une fatalité, une chose inévitable et normale.

    D’un point de vue sociologique, toute analyse sérieuse doit donc prendre en compte le fait que parmi les individus qui composent les centres de pouvoir politique mondial (c’est-à-dire les centres de domination réelle et concrète sur les populations), une partie importante est d’ « ethnoconfession » juive.

    C’est bien sûr au sein de l’État d’Israël que l’élection divine est la plus utilisée pour justifier des actions tournées vers des intérêts particuliers. À cet endroit du globe, la différenciation du peuple juif parmi les nations est double : elle est à la fois raciale, comme nous l’avons vu, et territoriale. Dans cette région particulièrement stratégique, l’empire s’appuie directement sur les principes mêmes du judaïsme pour exercer sa domination (rappelons également que Dieu, dans sa grande sagesse, avait promis la terre de Palestine au peuple juif).

    En retour, le centre particulier de domination qu’est l’État d’Israël exerce quant à lui une influence considérable sur les autres centres, et ce par l’intermédiaire d’une arme très efficace : le lobby sioniste. Ce lobby a pour fonction principale de fournir à la domination impériale sur la Palestine –incarnée aujourd’hui par l’État d’Israël, hier par l’empire britannique – les millions d’alliés ou de collaborateurs dont elle a besoin pour continuer d’exister, au premier rang desquels les individus composant les autres centres de domination mondiale. Les officines du lobby sont innombrables ; parmi les plus influentes, citons l’AIPAC aux États-Unis et le CRIF en France.

    La possibilité d’un chantage à l’antisémitisme, offerte par le martèlement institutionnalisé de la mémoire des crimes commis contre les juifs durant la Seconde Guerre mondiale, donne en outre à ce lobby une arme très puissante pour réduire à néant toute velléité de subversion. Les crimes commis contre les juifs durant la Seconde Guerre mondiale constituent d’ailleurs l’un des arguments décisifs utilisé par les élites impériales pour justifier la création de l’État d’Israël après la guerre.

    « Terre promise », hérédité du judaïsme et Shoah forment donc le triptyque ayant rendu possible l’existence même de l’État d’Israël. Le sionisme, projet politique de domination territoriale et raciale, constitue donc bien une phase ultérieure mais logique du judaïsme biblique – son accomplissement par la Shoah, en quelque sorte.

    Lorsque des individus d’un réseau de domination particulièrement puissant partagent la même conviction qu’ils appartiennent à une élite élue par Dieu parmi les hommes et que cette élection se transmet par le sang (point de vue raciste par définition), nul doute qu’une porte est ouverte aux comportements les plus immoraux et les plus dévastateurs.

    La donnée judaïque n’est donc pas un épiphénomène de la finance mondialiste, des médias collaborateurs et de l’empire en général ; elle participe à l’explication de la puissance de certains réseaux d’une part, et du choix éminemment immoral de domination globale à des fins particulières d’autre part.



    Contenu sponsorisé

    Re: Dana Goldstein - La haîne du Juif comme arme de discrédit !

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 9:28